Rencontre avec les pêcheurs à pied

La situation des pêcheurs à pied sur la côte Picarde est de plus en plus précaire. Ce sont des familles entières qui sont touchées par une baisse de revenu et une activité emblématique de notre littoral qui est remise en cause. Les solutions existent. Qu’elles soient d’ordre législatif ou local, le député qui sera élu dimanche prochain devra les mettre en action.

Vendredi matin, Emmanuel MAQUET, candidat à l’élection législative dans la 3e circonscription de la Somme est allé à la rencontre des pêcheurs à pied à Saint-Firmin-lès-Crotoy pour écouter leurs difficultés et chercher des solutions.

« Ces échanges très intéressants m’ont permis de bien comprendre la situation des pêcheurs à pied et d’être à l’écoute de leurs demandes » explique Emmanuel MAQUET. « En premier lieu, il n’est pas normal qu’en dépit d’une saison de récolte réduite, les pêcheurs à pied ne soient pas reconnus comme des travailleurs saisonniers. Leur temps travail dépend de la nature ne peut être forfaitaire de 1200 heures par an s’ils ne sont pas autorisés à les travailler ! Le régime social doit être plus pragmatique et non dogmatique » ajoute t’il.

Pour Emmanuel MAQUET, certaines réglementations d’accès à cette activité doivent être révisées. Par exemple, est-il normal que ces pêcheurs ne soient autorisés, pour porter les sacs de coques, qu’à l’usage d’un vélo sans pédales car celles-ci ou tout autre système motorisé sont interdits dans les zones de pêche du domaine public ?

« La pêche à pied est un métier dur et on ne leur rend pas la tâche facile en imposant toujours plus de normes et en refusant de faire confiance aux pêcheurs. A l’Assemblée, je me battrai contre cette surcharge administrative.» indique Emmanuel MAQUET.

« Connaitre porter les problèmes spécifiques à un territoire fait partie des missions d’un député. Mettre les acteurs et collectivités autour d’une table pour porter des projets est aussi le rôle que je souhaite incarner. C’est pourquoi je m’engage dans cette élection, à être à votre écoute pour vous représenter et vous défendre ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *